On a tous faim à un moment de la journée. Ça peut nous rendre irritable, impatient… la faim occupe notre esprit, et nous fait parfois même paniquer :… J’AI FAAAAAAIIIIMMMM !!!!

Du coup, on est prêt à manger le 1er truc disponible (super bon pour les papilles de préférence) pour faire passer cette FAIM qui est devenu en moins de 5 mn, ingérable. C’est du vécu ? J

 

La culpabilité arrive dans les 10 minutes qui suivent le dévorage d’aliments coupables de production de graisses, et engloutit en seulement 17 secondes. « J’ai craqué… je m’en veux… je vais grossir… ».

 

Comme dit souvent votre Coach Jessica : CHANGEZ VOS HABITUDES POUR CHANGER DE CORPS

GEREZ VOTRE FAIM EN 5 DECISIONS

1 – Boire un verre d’eau

2 – Aller se préparer un thé et commencer une nouvelle occupation.

Notre esprit est divertit, notre corps hydraté et réchauffé, ça peut parfois suffire à nous faire patienter jusqu’au prochain repas.
Le thé est bu, vous avez une nouvelle occupation et vous avez toujours faim ?

 

3 – Patienter

OUI. Regardez l heure. Vous allez passer à table dans moins d’1 heure ? Alors patientez tranquillement. Détendez vous, et acceptez cette faim. Vous n’allez pas « mourir de faim »J. Que diriez-vous à un enfant qui réclame de manger alors que nous allons bientôt passer à table ??? « NON, tu attends, ce n’est pas l’heure de manger ». C’est pareil pour vous. C’est naturel d’avoir faim, c’est une sensation saine. De plus, votre estomac a besoin de vraies phases de repos. Il ne doit pas être en perpétuelle digestion.
Votre repas a lieu dans plus d’1 heure, et vous avez toujours faim ?

 

4 – Manger 1 ou 2 fruits.

Ayez toujours des fruits à disposition. Chez vous, et au travail. Ils doivent être frais, choisissez des fruits que vous aimez. Renouvelez-les 2 fois par semaines pour les apprécier.
Occupez vous à nouveau essayez de changer de pièce.
Vous avez toujours faim ?

 

5 – Posez-vous les questions suivantes à propos de votre précédent repas :

Ai-je fini par un dessert ?
Ai-je mangé des aliments à indice glycémique élevé ?
Ai-je mangé trop sucré/salé/sucré ?
Identifiez le problème pour que cela ne se renouvelle pas, si la faim vous insupporte ;
Et APPORTEZ LE CHANGEMENT Y CORRESPONDANT !